Le poleman Lando Norris a surmonté un tête-à-queue lors d’un redémarrage pour remporter une victoire en IndyCar iRacing Challenge samedi, lors de l’épreuve de 32 tours du Circuit virtuel des Amériques, à Austin, au Texas.

Norris a obtenu le 1. 445-secondes victoire sur Pato O’Ward, son coéquipier de Formule 1 Arrow McLaren SP. Le natif d’Angleterre s’est rapidement détaché pour mener Will Power de 2,5 secondes après seulement six tours sur le circuit routier de 3,41 miles qui comprend 20 virages.

Norris a fait un arrêt au stand au 11e tour après un avertissement précoce et était en sixième position au redémarrage. Il a rapidement dépassé deux voitures avant un tête-à-queue au virage 20 du 15e tour, course wrc 2016 tombant à la 13e place. Il est passé à la troisième place au 21e tour et était en deuxième place au 24e tour.

Avec des pneus neufs après son deuxième arrêt au stand, Norris a pris la tête au 29e tour lorsque le leader de la course, Felix Rosenqvist, a touché les hauts trottoirs entre les virages 2 et 3. Ce n’était qu’un des quatre changements de leader de la course. O’Ward a dépassé Rosenqvist dans le même tour.

Alors que O’Ward s’est rapproché au tour Norris au 31e tour, c’est Norris qui a réalisé le tour le plus rapide de la journée sur le circuit final (117,617 km/h) pour remporter sa première victoire dans la série virtuelle de six tours racing qui comprend les pilotes de la série IndyCar et des invités spéciaux.

« Ce n’était pas du tout facile, ce qui était entièrement dû à moi et évidemment à la vrille dans le deuxième relais », a déclaré Norris. « C’était une course difficile, surtout avec la fermeture de Pato avec les nouveaux pneus à la fin. Je ne pensais pas que j’allais revenir en tête, alors j’ai été un peu éviscéré. J’ai reçu le bon vieil appel de mon ingénieur sur la radio de l’équipe pour me dire de continuer à pousser, et je l’ai fait.

Rosenqvist, de NTT DATA Chip Ganassi Racing, était troisième, suivi de Scott McLaughlin de Shell V-Power Team Penske, et de Santino Ferrucci de SealMaster. Power de Verizon Team Penske est sixième, Rinus VeeKay de SONAX est septième, suivi par Marcus Ericsson de Huski Chocolate Chip Ganassi Racing, Alex Palou de Dale Coyne Racing avec Team Goh et Josef Newgarden de PPG Team Penske.

Simon Pagenaud, de Snap-On Team Penske, a terminé à la 14e place après avoir remporté chacune des deux courses précédentes de la série IndyCar iRacing Challenge.

La sixième et dernière course de la série racing série est prévue pour virtual Indianapolis Motor Speedway le 2 mai.

Topics #le rali #rallye pays basque #rallye xbox one