14 mars (Reuters) – Sébastien Ogier de Toyota a pris la tête du rallye après la première journée complète de Rallye Mexique vendredi, avec son coéquipier et leader du championnat du monde Elfyn Evans à 33 secondes de la troisième place.

Alors que l’épidémie de coronavirus fait des ravages dans le calendrier sportif mondial, le rallye basé à Leon a continué comme prévu sur des routes de gravier dans l’État de Guanajuato, à 400 km au nord-ouest de Mexico.

Le Teemu Suninen de M-Sport Ford a terminé l’étape à la deuxième place, 13,2 secondes derrière le sextuple champion du monde Ogier, cinq fois vainqueur au Mexique, qui menait dès le premier test de vitesse El Chocolate de la journée.

« Je pense que nous avons tous eu des défis aujourd’hui, comme des routes glissantes et beaucoup de rochers à éviter, donc ce n’est jamais facile de conduire ici mais j’ai apprécié », a déclaré Ogier sur le site wrc.

« Le premier jour est terminé maintenant, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir et au moins nous avons la meilleure position sur la route. »
Le champion du monde en titre Ott Tanak a pris la quatrième place pour Hyundai après avoir endommagé sa suspension arrière, remportant trois étapes pour remonter au classement.

Thierry Neuville, coéquipier belge et vainqueur du Monte Carlo, a abandonné la course en raison d’un problème électrique, mais devrait revenir samedi.

Le coéquipier et compagnon de route de Suninen, le Finlandais Esapekka Lappi, a subi un abandon cuisant avec sa Ford Fiesta en flammes lors de la septième étape El Chocolate 2, ce qui a entraîné l’annulation de la huitième étape.

Lappi avait été quatrième mais la voiture a été laissée sur la route, complètement brûlée, après qu’il l’ait conduite loin de la ligne d’arrêt pour la mettre en sécurité.

« Il semble qu’un peu d’huile chaude ait fui sur l’échappement. Tout le monde a fait de son mieux pour éteindre les flammes, mais une fois que ces voitures ont pris feu, il est presque impossible de s’arrêter », a déclaré le directeur de l’équipe, Richard Millener.

« Ce n’est pas un secret que cette perte aura vraiment un grand impact sur M-Sport – et nous ne savons pas quand le championnat reprendra, ce qui rend la situation vraiment difficile pour l’instant », a-t-il ajouté.

« Mais malgré tout cela et toutes les répercussions, le plus important est que tout le monde soit en sécurité et indemne ».

Le prochain tour du championnat en Argentine du 23 au 26 avril a été reporté à cause du coronavirus. Le promoteur du WRC et la FIA qui le dirige surveillent la situation concernant les autres tours du championnat. (Reportage d’Alan Baldwin à Londres Rédaction de Frances Kerry)

Topics #rallye gap #rallye youtube #wrc rallye